Aller au contenu principal

PARTENARIAT INEDIT ENTRE LES NATIONS UNIES ET LES UNIVERSITES PUBLIQUES DU TOGO

Publié le : 12 juin 2019
image relative au partenariat UPT-Nations Unies

UN ENGAGEMENT AUX COTES DES UNIVERSITES PUBLIQUES DU TOGO

Le Système des Nations Unies et les Universités Publiques du Togo ont signé ce 11 juin 2019 à Lomé, une convention de partenariat. Les deux universités publiques du Togo (Université de Lomé et Université de Kara) et les agences des Nations Unies à travers ses agences résidentes et non résidentes ( FAO, OIM, OIT, OMS, ONUDI, ONUSIDA, PAM, PNUD, UNESCO, UNICEFUNFPAUNHCRUNREC), conviennent de travailler ensemble pour appuyer la mise en œuvre du plan national de développement du Togo (PND) et d’accélérer la réalisation des objectifs de développement durable dans le pays.

Le nouvel accord de partenariat qui s’étend sur la période 2019-2023 vise à renforcer la production et la diffusion du savoir, l’amélioration de la gouvernance universitaire, la diffusion et la vulgarisation des innovations et des résultats des recherches, la conception et la mise en œuvre de curricula et programmes intégrés et adaptés aux besoins du Togo, y compris pour répondre aux défis de la massification de l’enseignement supérieur, le développement de la culture d’entreprenariat et le soutien à la création des start-up, et l’amélioration des compétences de vie des étudiants.

Les domaines prioritaires couverts par la convention sont étroitement liés aux priorités des Universités publiques du Togo et aux quatre (4) axes stratégiques du Cadre de Coopération entre les Nations Unies et le gouvernement du Togo, à savoir :

  • accroître l’employabilité et le potentiel entrepreneurial des jeunes et des femmes afin qu’ils bénéficient des opportunités d’emplois décents dans les secteurs de l’agriculture, de l’industrie et des services ;
  • accroître la résilience des populations des zones vulnérables aux changements climatiques et aux risques de catastrophes en favorisant un accès équitable à un cadre de vie décent et à des ressources naturelles et énergétiques durables ;
  • renforcer les mécanismes d’inclusion pour permettre aux populations d’avoir un accès accru et équitable aux services sociaux notamment la protection sociale, l’éducation, la santé, la nutrition, l’eau, l’hygiène et l’assainissement ;
  • appuyer les institutions publiques aux niveaux central, régional et local pour qu’elles appliquent de manière accrue les principes de redevabilité, d’efficacité et d’inclusion pour fournir des services publics de qualité et renforcer la cohésion sociale.

« Cette convention illustre notre nouvelle manière de travailler et nous permettra de fédérer les capacités des deux universités publiques et des treize institutions onusiennes participantes pour accompagner le processus de développement du Togo », a indiqué Damien Mama, le coordonnateur résident du système des Nations Unies au Togo.

La gestion des interventions liées à ladite convention sera assurée par un comité de pilotage prévu à cet effet qui se réunira deux fois par an afin de faire le point des réalisations et de réorienter les actions.

image portant sur le partenariat UPT- Nations Unies

La cérémonie de signature de ce partenariat, le premier du genre, s’est tenue en présence du Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Prof. Koffi AKPAGANA dont voici l’intégralité du discours :

 

Monsieur le Président de l’Université de Lomé,

Monsieur le Président de l’Université de Kara,

Monsieur le Coordonnateur Résident du système des nations unies au Togo,

Madame et Monsieur les vice-présidents des Universités de Lomé et de Kara, 

Madame le secrétaire général de l’université de Lomé,

Mesdames et messieurs les doyens, directrices et directeurs des facultés, écoles, instituts et services centraux de l’Université de Lomé,

Mesdames et messieurs les chefs d’agence du système des nations unies au Togo,

Mesdames et messieurs les enseignants-chercheurs des universités publiques du Togo,

Mesdames et messieurs membres du personnel administratif, technique et de service de l’université de Lomé,

Mesdames et messieurs du collège des délégués des étudiants de l’université de Lomé,

Mesdames et messieurs, distingués invités en vos titres, fonctions et rangs, tout protocole respecté, 

Mesdames et messieurs,

La présente cérémonie, empreinte de solennité au regard de toute son importance pour notre pays, m’offre l’opportunité de féliciter la coordination du système des nations unies et les autorités des universités publiques du Togo pour la pertinence de l’initiative qu’elles ont prise ensemble de signer une convention de partenariat qui se veut un véritable cadre visant à soutenir, par le biais de la technologie, les actions de développement de notre pays. L’implication de toutes les institutions onusiennes présentes au Togo montrent éloquemment l’intérêt pour les différents acteurs impliqués dans cette convention de partenariat, de toucher les domaines tout aussi variés de leur intervention. A cet égard, je voudrais, tout particulièrement, exprimer la gratitude du gouvernement togolais à la coordination du système des nations unies au Togo pour cette collaboration qu’elle offre à l’enseignement supérieur du Togo, par le biais des universités publiques, de jouer pleinement et efficacement leur partition dans le développement du pays.  

Messieurs les présidents des universités de Lomé et de Kara,

Monsieur le coordonnateur résident du système des nations unies au Togo,

Les actions que vous envisagez de mener à travers cette convention s’inscrit parfaitement dans le Plan National de Développement (PND) 2018-2022, unique référentiel en matière de développement du Togo, lancé par le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé. Bien entendu, l’essentiel, selon les dispositions de la convention, réside, faut-il le rappeler, dans les domaines prioritaires suivants :

  • la production, la transmission et le partage du savoir ;
  • l’assurance qualité et la gouvernance universitaire ;
  • le numérique éducatif et l’Intelligence artificielle au service du développement durable et de la paix et la sécurité ;
  • la diffusion et la vulgarisation des innovations et des résultats des recherches ;
  • l’appui conseil et la recherche complémentaire sur des questions spécifiques de développement ;
  • La documentation et les échanges de connaissances sur les bonnes pratiques et les enjeux du développement durable.

J’exhorte donc tous les acteurs impliqués dans cette convention, chacun en ce qui le concerne et selon les missions qui sont assignées particulièrement, à apporter ses compétences pour un aboutissement heureux des projets inscrits dans le cadre du partenariat. 

Pour notre part, et conformément à notre mission, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche ne ménagera aucun effort pour vous apporter son soutien à l’atteinte des objectifs que vous vous êtes assignés à travers la présente convention.

Sur cette promesse de notre part, je souhaite bon vent à la convention de partenariat entre le système des nations unies et les universités publiques du Togo.

Je vous remercie.    

(Seul le prononcé fait foi).

 

 

La cellule de communication.

Top