Aller au contenu principal

APOTHEOSE DU JUBILE D’OR COUPLE DE LA SEMAINE DU NORMALIEN A L’ENS D’ATAKPAME.

Publié le : 29 juil 2019
image portant sur l'apothéose du jubilé d'or couplé de la semaine du normalien à l'ENS

ENS D’ATAKPAME, UNE ECOLE DE FORMATION DES FORMATEURS

C’est sous le thème : « ENS, 50 ans au service du système éducatif : quelles perspectives ? » que le Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Prof. Koffi AKPAGANA a lancé les festivités marquant l’apothéose du jubilé d’or (1968 – 2018) de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) d’Atakpamé ; une école qui a pris des couleurs en octobre 2010 sous l’impulsion personnelle du Chef de l’Etat.

L’apothéose de ce jubilé d’or couplée de la semaine du normalien, qui coïncide bien cette année avec la sortie des élèves-professeurs promotion 2017-2019, a connu la présence des autorités administratives, politiques, traditionnelles, des enseignants-chercheurs, des élèves-professeurs regroupés au sein de l’Association des Elèves Professeurs de l’Ecole Normale Supérieure d’Atakpamé (A.E.E.N.S.A).

Pour les apprenants, c’est également une occasion d’opérer un retour aux sources en permettant à chaque élève professeur, de vivre sa culture à travers des manifestations culturelles des différents groupes ethniques. Il s’agit aussi de consolider les valeurs culturelles indispensables à la promotion d’une société de paix qui permet aux élèves professeurs d’échanger entre autres sur des sujets de développement et de se divertir.

En marge de cette apothéose, des attestations de distinction ont été decernées à certaines personnalités pour service rendu.

image portant sur l'apothéose du jubilé d'Or

En ouvrant les activités de l’apothéose du jubilé d’Or, le Ministre AKPAGANA a adressé ses remerciements au Chef de l’Etat Faure Gnassingbé pour avoir réhabilité cet établissement en 2010, après quelques difficultés qu’il a connues, suite à la crise sociopolitique des années 1990.

Il a félicité le Chef de l’Etat qui ne ménage aucun effort pour donner au système éducatif togolais l’appui nécessaire pour qu’il soit plus efficace et jouer pleinement son rôle d’appui et de promoteur du développement du pays. Pour lui, l’ENS regorge des potentialités propices au développement, non seulement celui du secteur de l’éducation mais de tout le Togo.

Le représentant du Ministre des enseignements primaire, secondaire et de la formation professionnelle, M. AMESSIAMENOU Komlan Yayra a adressé des encouragements aux enseignants et formateurs pour leur dévouement en vue de la promotion de l’éducation. Il a qualifié la célébration de l’apothéose de ce jubilé d’or de « 50 ans de recherche, 50 ans de transfert de connaissances et 50 ans d’audace et de créativités au service de la société éducative togolaise ».

Le directeur de l’ENS, M. ARITIBA Sardji Adji, a invité les élèves-professeurs à cultiver plus l’amour pour le travail et à profiter de cette semaine, car les valeurs culturelles occupent une place importante dans le développement et la réussite de l’être humain.

Rappelons qu’en cinquante ans, un peu plus de treize mille enseignants ont été formés, pour un enseignement de qualité dans les collèges et lycées sur toute l’étendue du territoire.

 

                                                                                       

                                                                                        Cellule de communication 

Top