Aller au contenu principal

37ème SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’EAMAU

Publié le : 06 déc 2019
Image relative au 37eme session du conseil d'administration des Etats membres de l'EAMAU

LES CONCLUSIONS DU CONSEIL DES MINISTRES

La 37ème session ordinaire du Conseil d’Administration de l’EAMAU s’est tenue à Cotonou en République du Bénin le 29 novembre 2019 dans les locaux de l’Hôtel NOVOTEL.

Ont pris part aux travaux les délégations des Etats-membres ci-après : la République du Bénin, le Burkina Faso, la République du Cameroun, la République Centrafricaine, la République de Côte d’Ivoire, la République du Congo, la République de Guinée Bissau, la République de Guinée Equatoriale, la République du Mali, la République du Niger, la République du Tchad et la République du Togo. La République Gabonaise et la République Sénégalaise étaient absentes.

La cérémonie d’ouverture solennelle du Conseil d’Administration de l’EAMAU s’est déroulée dans la salle de réunion du cabinet du Ministère des Affaires Etrangères de la République du Bénin.

Au cours de cette cérémonie, trois allocutions ont été prononcées :

  • Le mot de bienvenue du Prof. Eléonore YAYI LADEKAN, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique de la République du Bénin, Présidente statutaire du Conseil d’Administration de l’EAMAU ;
  • L’allocution de Dr Moussa DEMBELE, Directeur Général de l’EAMAU ;
  • Le discours d’ouverture de Son Excellence Monsieur José TONATO, Ministre chargé du Cadre de vie et du Développement Durable de la République du Bénin.

Dans son mot de bienvenue, Prof. Eléonore YAYI LADEKAN, Présidente du Conseil d’Administration de l’EAMAU a d’abord souhaité la bienvenue à toutes les délégations en terre béninoise. Elle a ensuite salué le travail fait par le comité  des experts. Elle a enfin émis le vœu que les travaux se déroulent dans des conditions de fraternité et de convivialité.

Dans son allocution, Dr Moussa DEMBELE, Directeur Général de l’EAMAU a exprimé sa gratitude à l’Etat béninois pour avoir accepté d’abriter la présente session du Conseil d’Administration. Il a ensuite rappelé les points inscrits à l’ordre du jour du Conseil d’Administration et invité les administrateurs à prendre des décisions courageuses afin de donner un nouveau souffle à l’institution.

Dans son discours d’ouverture, Monsieur José TONATO, Ministre du Cadre de Vie et du Développement durable a, au nom du Gouvernement béninois, remercié les différentes délégations pour avoir accepté de faire le déplacement de Cotonou, relevé les enjeux actuels du développement galopant des villes africaines et suggéré que l’EAMAU prenne une part active dans la résolution des problèmes actuels dans son domaine de compétences.

Après la présentation de la communication sur le partenariat relatif aux formations en transports et mobilités, le Conseil d’Administration a suivi la lecture du rapport du Comité des Experts suivi d’un débat général sur certains aspects aussi bien sur la forme que sur le fond.

Le conseil a ensuite suivi les présentations à huis clos des rapports d’évaluation et de recrutement. Ces deux rapports ont fait l’objet de discussions et d’observations à l’issue desquelles le conseil a relevé des irrégularités dans le processus d’évaluation et de recrutement. L’équipe dirigeante actuelle ayant obtenu, chacun en ce qui le concerne, une note supérieure à 50/100, le Conseil d’Administration a, par conséquent décidé de renouveler le mandat, assorti de contrat de performance et du recrutement d’un auditeur externe.  Mandat a été donné au Président du Conseil d’Administration de procéder à l’élaboration des outils d’évaluation et des règles de recrutement à compter de la fin du mandat renouvelé et de mettre en œuvre la présente décision.

Au terme des travaux, le Conseil d’Administration a pris des décisions, adopté des résolutions, formulé des recommandations ainsi qu’une motion spéciale de remerciements.

Ainsi le Conseil d’Administration a décidé :

  • d’adopter le rapport du Comité des Experts avec amendements ;
  • d’approuver le rapport d’activités du directeur général au 15 novembre 2019 ;
  • de donner quitus au Directeur Général pour la gestion de l’exercice 2018 ;
  • d’adopter le budget de l’exercice 2020 équilibré en recettes et en dépenses à Deux milliards quatre cent soixante-quinze millions huit cent cinquante-sept mille neuf cent quatre –vingt-six Francs (2.475.857.986 F) CFA ;
  • de régulariser les frais de scolarité des étudiants et contribution des Etats membres de l’EAMAU arrêtés en 2015 ;
  • de nommer des enseignants assistants professionnels au grade d’enseignant principal ;
  • de créer l’« EAMAU EXPERTISE » ;
  • de modifier l’article 13 des statuts avec effet différé au terme du mandat en cours ;
  • de renouveler le mandat de l’équipe dirigeante assorti de conditions ;
  • d’approuver le recrutement de deux enseignants professionnels.

Le Conseil d’Administration a :

  • donné mandat à chaque ministre de tutelle de faire le plaidoyer auprès de son collègue de la Fonction Publique en vue de l’inscription dans la nomenclature de la fonction publique de chaque Etat membre, des diplômes des métiers d’Architecte, d’urbaniste et de gestionnaire urbain ;
  • approuvé le partenariat entre l’EAMAU, l’Université Senghor et la CODATU et recommande au Directeur Général de mener une étude de faisabilité en vue de la création de la licence professionnelle en transports et mobilités durables dans les villes africaines à l’EAMAU ;

Le Conseil d’Administration a donné mandat au Président du Conseil d’Administration pour mener des démarches auprès des Etats absents (Sénégal et Gabon) en vue de marquer leur présence au sein de l’institution commune.

Enfin, une motion spéciale de remerciements a été formulée à l’endroit de Son Excellence Monsieur Patrice Guillaume Athanase TALON, Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement de la République du Bénin.

Le Conseil d’Administration a en outre mis l’accent sur la nécessité de respecter les délais d’envoi des dossiers du Conseil d’Administration.

En application des dispositions statutaires en vigueur la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique de la République du Bénin demeure Présidente jusqu’au prochain Conseil d’Administration qui se tiendra en République du Bénin en 2020.

La cérémonie de clôture a été marquée par :

  • la présentation et l’adoption du rapport du Conseil d’Administration ;
  • la lecture des décisions, résolutions et recommandations du Conseil d’Administration ;
  • la lecture de la motion spéciale de remerciements à l’endroit de Son Excellence Monsieur Patrice Guillaume Athanase TALON, Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement de la République du Bénin ;
  • l’allocution de clôture de la Présidente du Conseil d’Administration.

 

Au nombre des décisions, le conseil d’administration décide entre autres:

  • d’adopter le Rapport du Comité des experts, sous réserve des amendements;
  • d’approuver le Rapport d’Activités du Directeur Général de l’EAMAU au 15 novembre 2019 et instruit la direction générale de respecter les délais d’envoi des documents;
  • de donner quitus au Directeur Général pour la gestion de l’exercice 2018.
  • d’adopter le budget de l’exercice 2020 de l’EAMAU équilibré en recettes et en dépenses à deux milliards quatre cent soixante-quinze millions huit cent cinquante-sept mille neuf cent quatre-vingt-six Francs (2.475.857.986 F) CFA.
  • de régulariser les frais de scolarité et de contribution des Etats membres de l’EAMAU comme suit :
  • Frais de scolarité : 2.500.000 FCFA par élève et par an ;
  • Frais de contribution : 25.000.000 FCFA par Etat et par an.
  • L’article 13 des statuts est modifié ainsi qu’il suit :
  • « Le mandat du Président du Conseil d’Administration est d’une durée d’un (01) an ». La présente décision prend effet à compter de la fin du mandat actuel;
  • de renouveler le mandat de l’équipe dirigeante de l’EAMAU, assorti d’un contrat de performance et de la mise en place de l’audit externe;
  • de donner mandat au Président du Conseil d’Administration pour mettre en œuvre la présente décision;
  • d’élaborer des outils d’évaluation et des règles de recrutement de l’équipe dirigeante avec effet à compter de la fin du mandat renouvelé; et
  • de donner mandat au Président du Conseil d’Administration pour la mise en œuvre de la présente décision.

 

Au nombre des résolutions le Conseil des Ministres :

  • donne mandat aux Ministres de Tutelle de l’EAMAU de faire le plaidoyer auprès de leur Collègue de la Fonction Publique en vue de l’inscription dans la nomenclature de la Fonction Publique des diplômes des métiers d’Architecte, d’Urbaniste et de Gestionnaire Urbain;
  • approuve le partenariat entre l’EAMAU, l’Université SENGHOR et la Coopération pour le Développement et l’Amélioration des Transports Urbains et périurbains (CODATU) pour la formation du Master Transport et Mobilité Durable dans les villes africaines.
  • recommande au Directeur Général de mener une étude de faisabilité en vue de la création d’une Licence Professionnelle en Transport et Mobilité Durable dans les Villes Africaines à l’EAMAU en partenariat avec l’Université SENGHOR et la CODATU.

S’agissant de la motion spéciale de remerciements à l’endroit du Chef de l’Etat de la République du Bénin, pays hôte de la 37ème session ordinaire du conseil d’administration,

Considérant la contribution remarquable de la République du Bénin au fonctionnement et au développement de l’EAMAU ;

Considérant la chaleureuse hospitalité et l’accueil fraternel dont ont généreusement bénéficié les Ministres des États membres, les membres de leur délégation, ainsi que l’ensemble des participants :

  • exprime au Gouvernement de la République du Bénin, sa gratitude pour l’excellente organisation de la 37ème session ordinaire du Conseil d’Administration de l’EAMAU ;
  • adresse au peuple frère de la République du Bénin ses sincères remerciements ;
  • présente ses hommages déférents à Son Excellence Monsieur Patrice Guillaume Athanase TALON, Président de la République du Bénin, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement.

 

                                                Fait à Cotonou, le 29 novembre 2019

 

 

 

Le Rapporteur ad’hoc               La Présidente du Conseil d’Administration

 

 

Prof.Agr. Koffi Mawunyo AGBENOTO        Prof. Eléonore YAYI LADEKAN

Top